Le 5 mai 2020 / Gastronomie

Dans les chroniques des saveurs, l’Office vous propose de vous guider parmi la multitude de bons produits locaux, entre Pérouges et Bugey. Pour ce premier épisode, en situation de confinement, on vous aide à préparer un super plateau apéro visio avec que des bonnes choses venues de chez les producteurs du coin, toujours ouverts

On a testé pour vous : les bons produits d’ici

Episode 1 : le plateau apéro 100% local

En ces temps de confinement, on ne va pas se mentir, pas grand-chose d’autre à faire que manger, dormir et scruter Instagram pour rêver à son prochain séjour.

Du coup, pour améliorer l’ordinaire, et donner un coup de pouce – au passage – aux producteurs locaux, l’équipe de gourmands de l’office s’est mise en quête de bons petits produits(*) bien de chez nous, à déguster en faisant défiler les photos de paysages de Pérouges au Bugey.

Au final on s’est dit qu’on n’allait jamais avoir assez de place en un article, et que la gourmandise c’est bien toute l’année, alors on vous fera des épisodes, en fonction de ce qui nous tombe sous la dent !

Prêts à saliver ? Alors, comme dirait l’un de nos collègues : « au menu du jour », Sabrina vous partage son plateau apéro, pour faire rager les amis en visio !

Le plateau apéro qui va bien pendant le confinement
Le plateau apéro qui va bien

Par ici les bons fromages !

On ne peut pas parler plateau apéro sans commencer par le fromage (navrée pour les intolérants) ! Par chez nous, ce n’est pas ce qui manque.

Je vous propose de démarrer par les petits cabochons de chèvre du Gaec du Trolliet. Juste ce qu’il faut de sec, un petit goût de foin et de reviens-y. Attention, ça disparaît comme par enchantement. En tartines, on étale de leur chèvre frais, nature ou aromatisés sur du pain frais ! Une prochaine fois, on vous fera les mérites comparés des chèvres aromatisés du territoire. Mais sachez qu’on peut aussi en trouver en version bio à la Chèvrerie de l’Abergement.

Mais si vous voulez vraiment vous éveiller les papilles, et surprendre vos convives au dé-confinement, il vous faut vous procurer de la tomme aux fleurs de la Fruitière d’Ordonnaz. Déjà toutes ces fleurettes multicolores ça fait un très joli fromage, ensuite ce petit goût de prairie fleurie, c’est un régal ! On se croirait au milieu d’un pâturage de montagne, assis sur un rocher, à respirer l’odeur des hautes herbes.

Qui a dit « charcuterie » ?

(allergiques et personnes ne mangeant pas de viande, désolée rendez-vous au prochain point).

Au bon saucisson c’est l’enseigne spécialisée qu’il vous faut. Des saucissons et saucisses (bien) sèches de qualité, nature ou aromatisés (petite mention pour celui au Beaufort). Ma recommandation : le pavé au poivre ! Sorte de galet décliné aux 3 poivres ou aux herbes. Miam !

Sinon la Ferme Chassard propose de la rosette dont chaque tranche fait la taille d’une soucoupe de tasse à café. Au passage, n’hésitez pas à goûter la terrine campagnarde. Passez votre chemin si vous êtes au régime sans sel, c’est de la charcuterie rustique !

 Sinon, on peut avoir des fibres ?

Pour compléter sainement ce plateau apéro, et lui donner de jolies couleurs, on passe le vendredi soir au Jardin du désert faire le plein de légumes croquants tout frais sortis de terre. Ici les légumes ont une tête tordue, et c’est gage de qualité. Alors on rafle les légumes de saison, on les coupe en lamelles à tremper dans… une sauce au yaourt fermier !

On espère que ça vous aura mis l’eau à la bouche et donné l’envie de goûter tous ces bons produits. Après ça, vos apéros visio vont être encore meilleurs grâce à ces pépites locales. Sinon encore un peu de patience pour vous procurer toutes ces douceurs et fêter dignement la libération le moment venu.

La touche gourmande

L’astuce de Sabrina : ajouter un filet de miel sur le chèvre frais nature. Ça épate les invités. Pour ça, je vous recommande le miel de fleurs de montage du GAEC Prévost, qui s’accorde très bien. Là encore, un épisode spécial est à consacrer aux délicieux miels de nos nombreux apiculteurs (près d’une dizaine de Pérouges au Bugey).

Les bonnes adresses

(*)Dans un souci de respect des mesures sanitaires, tous les établissements cités ont mis en place des dispositifs spécifiques pour le confinement. Nombreux sont ceux qui proposent des boutiques en ligne et/ou de la livraison. Retrouvez tous nos producteurs, marchés alimentaires et commerces ouverts durant la crise ici : « On joue la solidarité, on achète à côté »

Et pour la liste complète de nos producteurs et commerces de produits régionaux, c’est par ici. Pour la version téléchargeable, c’est par là 

Sabrina Mégani

Rédigé par :
Sabrina
Conseillère en séjour

Les vieilles pierres et les jolis villages, elle n’en a jamais assez. Tellement qu’elle s’est installée à Pérouges, où elle s’est découvert une passion pour le jardinage ! Aime aussi marcher (mais pas courir, jamais courir) et prendre des photos. Le reste du temps elle préfère lire et manger du fromage (avec du vin).

Signe particulier : collectionne les vêtements à motif tartan.
Pays préféré : l’Ecosse (à moins que ce ne soit l’Italie).
Fan absolue de : thé !
Coup de cœur nature : le lac bleu.
Coup de cœur culture : le festival d’Ambronay.