Gravé dans la mémoire : un atelier créatif, c’est pas une idée en carton !

De Pérouges au Bugey

Le 1 juillet 2020 / Idées Sorties

L’aventure créatrice de Ketty à la papeterie artisanale de Pérouges.

Une papeterie artisanale, pas banale

A pas de loup, elle se fait une belle réputation la papeterie artisanale de Pérouges !

C’est pour ça que j’ai décidé d’aller explorer leur atelier dans la cité médiévale, un petit matin. C’est pas loin de Lyon, impeccable !

Gravure d'un Moomins, initialement créé par Tove Jansson

Ce que j’aime à la papeterie, c’est le sourire franc et accueillant de Laurence, qui met à l’aise même les plus timides. On prend place dans l’espace habituellement dédié à la boutique, où l’on trouve leur beau papier fait main et les réalisations qui vont de paire (carterie, déco, boucles d’oreilles, carnet reliés…)

L’aventure créatrice est lancée ! C’est parti pour 2h de gravure sur carton !

S’il te plaît, grave-moi un mouton !

D’abord on choisit un modèle qu’on dessine sur du papier carbone (un produit vintage tout droit sorti d’un cabinet de curiosités du 20e siècle). Puis, à la pointe du crayon, on reporte les traits sur le carton, créant ainsi un sillon délicat. Mon petit renard prend forme et attend d’être mis en couleur ! Pour cela il suffit de choisir sa teinte, l’étaler au rouleau d’imprimerie sur une plaque de plexiglas, avant de recouvrir notre chef d’oeuvre.

Une fois la couleur appliquée, on appose une feuille blanche sur la carte gravée et peinte (toujours avec un petit rouleau on roule boule et écrabouille délicatement les cartes ensemble). La magie opère et la couleur se transfère!

Mon renardeau et sa matrice


Le petit sillon gravé reste blanc et tous les contours sont colorés. Je suis très fière de voir ma première estampe prête à sécher ! Je me sens l’héritière fébrile des grands maîtres japonais de l’estampe, ou presque…

Les bons plans cadeaux, 100% fait main

A qui vais-je pouvoir l’offrir cette carte unique faite à la main ? J’ai trouvé !
Deux de mes petits renards iront à une amie (qui les affichera dans son espace bien être) et un restera chez moi pour le plaisir de contempler l’oeuvre accomplie de temps à autre (l’autosatisfaction c’est important !)
A moins que je ne l’envoie un jour pour donner envie à d’autres de découvrir cette technique facile, économique et artistique ? Je sens qu’en 2020 mes cartes de fin d’année vont être des estampes…

Et si la prochaine fois j’écrivais mes cartes avec l’aide de Fatiha et ses ateliers de calligraphie au Grenier à sel ? Je crois que je viens de débusquer un trésor d’idée créative ! J’ai déjà hâte d’y être…

Je vous ai dit que j’ai aussi fait un atelier de gravure sur rhénalon et un sur lino à la papeterie ? Non ? Oh ben il faudra que je vous raconte ça une autre fois alors !

Mais d’abord je m’arrête manger un p’tit bout de galette avant de rentrer.
C’est que ça creuse l’art !


Ketty Tranchina

Rédigé par :
Ketty
Guide interprète conférencière

Cette savoyardo-sicilienne a la tête dure mais un coeur fondant (au miel). Passionnée d’Histoire dont celle du Dauphiné (une hérésie pour une savoyarde !) elle décida d’exprimer son enthousiasme pour le bavardage en devenant guide.
Insatiable globe-trotter, elle voue un culte à la pâtisserie (et a comme religion la viennoiserie).


Son crédo : découvrir le monde à travers une spécialité locale, une belle randonnée et une franche rigolade. Le monde est sa maison !
But dans la vie : faire passer un beau moment à ses visiteurs.
Signe particulier : n’a que des Jack Russell.
Endroit préféré : le point de vue depuis la croix de Soudon.
Coup de cœur : l’ambiance libre et rock du Sylak.