Le 12 février 2021 / Idées Sorties, Savoir-faire, Sport & Loisirs

En quête de nouveaux ateliers créatifs, j’ai choisi de découvrir l’art du vitrail à l’atelier Alexso, à Pérouges. Je vous montre ?

Qu’est ce qui peut faire lever une marmotte comme moi un samedi matin ?
Deux possibilités: les pains au chocolat de la boulangerie Rapaud ou un atelier créatif.
Bon et bien ce matin promis, je ne me lécherai pas les doigts, car j’ai choisi de découvrir l’art du vitrail Tiffany avec Sophie, de l’atelier Alexso à Pérouges !

Un atelier vitrail à Pérouges !

L’atelier Alexso est à deux pas de la cité médiévale de Pérouges, juste en face de l’office de tourisme. C’est bien pratique, on n’a pas à chercher les lieux.

atelier-vitrail-soudure

L’atelier de Sophie, verrière d’art, prend place là où on avait l’habitude de trouver l’atelier herbaliste, qui a maintenant déménagé à Marchamp. Eh non, maintenant on n’achète plus d’huiles essentielles, mais bien des créations artistiques, toutes aussi essentielles au quotidien. Car oui, je suis de celles qui aiment l’art, le beau, l’unique, la création sortie de l’imagination ou de la poésie d’un esprit qui laisse passer sa lumière en transformant la matière avec ses mains !

En parlant de lumière c’est bien là tout l’intérêt d’un vitrail !
On a l’habitude d’en croiser dans certains monuments, comme l’église forteresse de Pérouges.

église-forteresse-pérouges
Église Sainte-Marie Madeleine

Début de l’atelier vitrail

Ça, c’est justement ce que nous explique Sophie après un accueil café chaleureux, amical et très franc. Avant de mettre la main au verre, elle nous partage un peu de son savoir sur l’art qu’elle représente fièrement. C’est qu’ils ne sont pas très nombreux les artistes vitraillistes dans l’Ain, alors je bois ses paroles (et la fin de mon café en même temps).

Sophie choisit d’accueillir peu de participants dans ses ateliers découverte (4 ou 5 maximum).

Nous avons donc de la place et toute son attention. C’est parfait, je bavarde beaucoup et j’aime poser des questions.




Tout m’intéresse ! De l’Histoire du vitrail, au choix de la composition, en passant par le nécessaire jeu d’opacité ou de translucidité. Les thèmes qu’elle propose sont variés.

Élan créatif

quetzal-oiseau

Je suis venue pour la faune. Mon idée est somme toute farfelue :
réaliser un quetzal ! (ndlr: oiseau d’Amérique centrale au plumage coloré)

Elle rit, me trouvant bien audacieuse d’avoir fermement décidé de donner vie à cet oiseau rare et sacré. Elle ne brimera cependant en rien mon élan créatif débordant d’enthousiasme ! (photo : D. Hatcher)


atelier-vitrail-assemblage

C’est parti ! Je choisis les pièces de verre qui constitueront mon chef-d’œuvre. Petit à petit l’oiseau prend forme. Je plante alors mes petits piques pour maintenir en place toutes les pièces de verre préalablement coupées et meulées par l’artiste en cheffe.

Minutieusement je colle la bande de cuivre tout autour de chaque morceau. Je m’applique tout en discutant. Ici la convivialité est de mise et on se sent comme à la maison. Je suis détendue et heureuse d’être là. Vraiment. C’est parfait en ces temps où on nous demande de rester enfermés. Je revis, je m’évade, même si les gestes barrière sont bien présents et respectés !


Naissance d’un oiseau merveilleux

quetzal-vitrail-oeuvre

Munies de gants de protection fournis par Sophie (ainsi que tout le reste du matériel d’ailleurs) je m’attaque à la soudure. Je n’avais pas touché au fer à souder et à l’étain depuis le collège. Je m’amuse beaucoup, tout en faisant attention à respecter les consignes de sécurité.

Et voilà qu’après environ 2h d’ouvrage mon quetzal se tient. Je jubile, il est beau ! Je suis fière: il est unique et le restera, comme toutes les créations qui prennent vie ici !

Avec ma sympathique camarade d’atelier nous pensons avoir terminé mais pas du tout !

Un vitrail se nettoie longuement afin de donner le meilleur de lui-même une fois suspendu près d’une source lumineuse.
Le temps file mais on ne le voit pas passer. Un peu de blanc de Meudon par-ci, un coup de chiffon par-là, le verre se dégraisse et se révèle.

elephant-vitrail-oeuvre


Chacune admire le travail de l’autre avec beaucoup de bienveillance. On se congratule, on fait quelques photos souvenir. Après trois bonnes heures d’atelier sont nés un éléphant et un oiseau tropical.

Je crois que c’est bien la première fois qu’on en voit à Pérouges !

Autant de possibilités que d’inspiration

ange-vitrail-oeuvre

Mon oiseau à peine emballé – tout comme je le suis – je me promets de revenir bientôt.

Ce sera chose faite le mois suivant. Cette fois, afin de préparer Noël, je me lance dans la réalisation d’un ange étoilé. N’étant vraiment pas académique, je m’amuse à lui faire dévaler une pente sur un snowboard, muni d’un flambeau.

Habitant sur une colline, je vais le suspendre très haut. Il sera une sorte d’archange aventurier admirant les beaux points de vue depuis les hauteurs du Bugey.

ketty-vitrail-oeuvre-quetzal


Promis juré, je reviendrai ! Mais je ne sais pas encore pour quel sujet parmi tous les ateliers vitrail de Sophie. Attrape rêve, faune, flore, poisson de Pâques ? C’est ma nièce qui choisira. Je lui ai offert un atelier pour Noël, elle était ravie !
Du haut de ses 12 ans ½ (oui, la demie est importante), comme elle est dégourdie (et accompagnée d’une adulte), elle pourra elle aussi s’évader en participant à un atelier.

En résumé j’aime:
– l’expression libre de sa créativité
– le fait de ne pas être limité en nombre de pièces de verre
– la personnalité colorée et originale de Sophie
– l’échange et le partage le temps d’une matinée

D’autres idées ?

Si vous aussi vous aimez autant que moi les artistes, vous tombez bien car à Pérouges il y en a plein d’autres:

Atelier de Saskia, l’échoppe du bois, Claru peintre, Potier Pillard, Seulki la relieuse, Fati la calligraphe

liste-artisans-artistes-créateurs

Au détour d’une boutique ou d’un atelier vous devriez vous régaler !

Comme nous sommes bien chanceux, d’autres artistes et artisans nous entourent au pied de Pérouges jusque dans les beaux villages du Bugey.  L’occasion de parcourir les environs le temps d’un week-end ou pendant les vacances !

Les ateliers boutiques regorgent de beaux cadeaux à faire aux autres ou à soi-même !

Allez zou, c’est décidé je sors de chez moi… dès que ce sera possible !

Ketty Tranchina

Rédigé par :
Ketty
Guide interprète conférencière

Cette savoyardo-sicilienne a la tête dure mais un coeur fondant (au miel). Passionnée d’Histoire dont celle du Dauphiné (une hérésie pour une savoyarde !) elle décida d’exprimer son enthousiasme pour le bavardage en devenant guide.
Insatiable globe-trotter, elle voue un culte à la pâtisserie (et a comme religion la viennoiserie).


Son crédo : découvrir le monde à travers une spécialité locale, une belle randonnée et une franche rigolade. Le monde est sa maison !
But dans la vie : faire passer un beau moment à ses visiteurs.
Signe particulier : n’a que des Jack Russell.
Endroit préféré : le point de vue depuis la croix de Soudon.
Coup de cœur : l’ambiance libre et rock du Sylak.