Pérouges, la jolie cité médiévale, à deux pas de Lyon. Une architecture surprenante pour se croire au Moyen Age. Des visites guidées sont proposées par l’office de tourisme pour en apprendre toujours plus sur ce petit joyau.

Pérouges, cité de l’imaginaire 

Qui n’a jamais rêvé de voyager dans le temps et dans toutes les galaxies en un coup de baguette magique ?
Et si on vous disait qu’ici se cache une machine à remonter le temps ? Un endroit fantastique où l’imagination s’évade, l’esprit s’envole et les yeux s’écarquillent ?
Alors direction Pérouges !

Fermez les yeux et replongez vous dans vos souvenirs d’enfance.

Affublé de déguisement de fortune vous étiez un explorateur intrépide, tel Indiana Jones, une aventurière sans peur comme Lara Croft ou un savant fou donnant vie à la créature de Frankenstein.

Cet endroit incroyable est tout petit, mais superbement préservé.
C’est un bourg sorti tout droit du passé. Un des plus beaux villages de France.
A chaque détour, chaque pas sur les galets bombés et polis par des siècles de voyageurs, on est projeté ailleurs.

Dans un autre espace temps peuplé de dragons, dans la Gascogne pittoresque de D’Artagnan ou dans un livre passionnant de Ken Follet.
On se demande qui va sortir de ces petites maisons habillées de pierres et parées de briques. Serait-ce un alchimiste ? Une elfe ? Un brigand ? Une sorcière ? Tout est possible.
Non ce n’est pas la Comté, ni Winterfell… mais presque !

Mille milliards de mille sabords partons vite à l’abordage de la cité fantastique !

À quelques lieues de Lyon, Pérouges émerveille petits et grands

Tout y est rond : sa galette* qui parfume les ruelles d’un délicieux nuage de beurre et sucre, sa grande rue qui en fait le tour et ses galets façonnés par les millénaires.

Tout y est bon : de ces moments partagés à contempler un coucher de soleil sur la plaine de l’Ain, au son du festival musical “Le printemps de Pérouges”, en passant par un verre pétillant de Montagnieu.

Ici on ouvre une malle au trésor à chaque fois qu’on franchit la porte d’une des échoppes d’artisans. Leurs joyaux sont : papier fait main, céramique, huiles essentielles, pain croustillant ou encore sculpture sur bois… Pérouges est à la porte de la Dombes et à l’orée de tous les rêves. Classée 4ème au village préféré des français 2013, elle suscite l’émotion.

Terrasse Pérouges
Place de Tilleul

La cité des gourmands

La galette de Pérouges, incontournable.

Pour la petite histoire, Marie-Louise Thibaut et son mari reprennent l’hostellerie du Vieux Pérouges en 1912 après 80 ans de fermeture. Elle décide de créer une variante des tartes au sucre locales et crée la recette actuelle : pâte briochée fine avec zeste de citron, beurre et sucre qui caramélisent dessus à la cuisson.

La galette s’accompagne traditionnellement d’une louche de crème fraîche servie dans un tupin. Elle se marie très bien avec les fruits rouges comme les framboises et les vins pétillants comme le Montagnieu ou le Cerdon.

Une recette simple qui cuit vite et qui plaira au plus grand nombre.
A l’origine on cuisait le pain le vendredi dans le four communal et on en profitait pour cuire ladite galette.
Aujourd’hui c’est une spécialité locale labellisée « Saveurs de l’Ain« . Et que l’on retrouve sur 7 différents points de vente dans tout le village.

C’est une recette déposée par la famille Thibaut depuis 1912. Elle ne peut donc être vendue en s’appelant ainsi que dans la cité médiévale.

Pour en savoir plus sur l’histoire du village

  • Avec un dépliant de visite en vente à l’Office de tourisme. Pour une découverte décalée, optez pour un des livrets « jeux de piste » !
  • En suivant une des visites guidées par l’Office de tourisme pour les individuels
  • A l’aide d’un audioguide, en téléchargeant l’application iziTRAVEL (visite « Pérouges, entrez dans la ronde »)
  • En autonomie, en téléchargeant le plan de Pérouges sur notre site.

Vous souhaitez visiter Pérouges en groupe ? Alors, nous vous donnons rendez-vous dans la partie « Groupes » du site ! C’est par ici !

Bonus vidéo : la cité en images