Comme dit le sage « le meilleur moment, c’est l’instant présent ». Quelque soit la saison, pour un week-end ou les vacances, c’est possible d’en prendre plein les yeux toute l’année de Pérouges au Bugey. Et ce n’est pas Vivaldi qui nous contredira…

« De Pérouges au Bugey » c’est un territoire multiple, dans son relief, ses paysages, et ses saisons. Au fil des mois, les panoramas changent, passant du vert à l’orangé, se couvrant parfois de neige, mais l’émerveillement reste le même. Découverte au rythme du calendrier…

L’automne, reine des saisons

Sans vouloir nous vanter, par endroit ici, ça ressemble presque à un petit bout de Canada. L’été indien dans le bas-Bugey, c’est toujours un grand moment. Il faut guetter la période propice, entre octobre et novembre où les arbres feuillus et les vignobles se parent d’éclatantes couleurs mordorées. Un régal pour les yeux !

Les vignobles du Bugey

forêt du Bugey en plein automne

Les vignes et l’automne, c’est la combinaison rêvée. De Saint-Sorlin-en-Bugey à Lhuis, en passant par Montagnieu-Seillonnaz, belle photo assurée ! Il est même conseillé de la déguster, cette vigne, chez un de nos vignerons.

La traversée des forêts enchantées

En voiture ou à moto*, les lacets des jolies routes du Bugey vous font vivre l’émerveillement. Sous le soleil ou sous la pluie, votre Instragram va vibrer de belles lumières jaune orangée.
*En vélo pour les courageux qui n’ont pas peur du dénivelé.

arbres aux couleurs d'automne en forêt

Vaux-en-Bugey

Ce charmant village viticole est confidentiel. Niché au creux de sa vallée, il laisse tout juste dépasser un curieux clocher. Les vignes en coteaux, véritables jardin ivre, font un point de vue idéal. Là où se pose le regard, ce n’est que teintes de doré, rouge et vert séché. Ecoutez ! Une quête en dévoile tous les recoins. Chapelle, oratoire, lavoir et ruelles n’auront plus de secret pour vous.

L’hiver réserve de belles surprises

Ici l’hiver peut se montrer enchanté. Les paysages s’offrent à qui n’a pas froid aux yeux ! Au détour d’une balade, un pic enneigé. A la faveur d’un coucher de soleil, un reflet sur une rivière gelée. Dans le vif ciel de janvier, serait-ce une tour esseulée ?

Château des Allymes

Pour se mettre au frais, où pour s’en protéger, une visite s’impose. Cette forteresse de défense déploie sa silhouette par tous les temps, tout au long de l’année. Sous la neige, dans la brume, elle semble sortie d’une légende ancienne… Du haut de la tour, le monde est à vos pieds, chevaliers !

belle demeure dans la neige

Pour l’observer de haut, la bâtie de Luisandre, sa cousine en surplomb, est le lieu parfait. De même que la forêt alentour s’explore avec plaisir sous le givre.

Une surprise à Innimond

Au col du petit Perthuis, sur les hauteurs d’Innimond, par temps clair, un bel invité pointe le bout de son nez. C’est le Mont-Blanc !

En vérité, le panorama d’Innimond, c’est beau toute l’année. Mais l’apparition, toute saupoudrée de blanc, a quelque chose de magique. Et si par bonheur, vous vous y trouvez au coucher du soleil, la carte postale sera complète. (Nos plus beaux points de vue sont à découvrir ici)

arbre sully à Innimond sous la neige

En redescendant du belvédère, passez faire une visite à l’arbre Sully sur le parvis de l’église d’Innimond.

Il fait bon sortir à la saison froide

Pour vivre des plaisirs d’hiver, marchés de Noël et illuminations* mettent de la chaleur dans les cœurs. Rien ne vaut un vin chaud ou une gourmandise sucrée pour se réchauffer après une balade au frais. (*sauf 2020)

Au printemps, faites-vous une fleur

Pour le week-end ou un court séjour, la saison des bourgeons met tout le monde d’accord. Amateurs de photos fleuries ou famille en balade, tout le monde profite des rayons du soleil. Tulipes, pommiers en fleurs ou encore espèces sauvages, tous les goûts sont dans la nature.

Cité médiévale de Pérouges

tour de guet Pérouges

Déjà empreinte d’une certaine majesté, la cité de Pérouges se drape d’un bel habit fleuri, dès le printemps venu. En avril, un superbe magnolia se penche par-dessus un portail. Vient mai, les tulipes oscillent au vent. En juin les rosiers éclatent…

arbre en fleurs à Pérouges

Villes et villages fleuris

LA saison pour flâner dans l’un des trois villages fleuris : Saint-Vulbas et ses splendides parterres, Saint-Sorlin-en-Bugey, le village des roses et Montagnieu qui croûle sous les jardinières !

Fleurs sauvages à perte de vue

Partout la nature nous offre ce qu’elle a de plus coloré ! Sur la plaine, dans les étangs de la Dombes ou les monts du Bugey. Tout n’est que fleurs sauvages, champs de coquelicots, glycines cascadant sur les murs ou cerisier laissant éclater leurs pétales. Une palette de peinture partout où le regard se pose. Il suffit de cheminer…

champs de coquelicots printemps

L’été pour se mettre au vert

En été, la nature irradie de vert. Seuls lui répondent le bleu de l’eau et le doré des vielles pierres . Pour trouver la fraîcheur ou profiter des longues heures ensoleillées, le territoire n’a pas son pareil.

Par monts et cols verts

L’été c’est le paradis des marcheurs, au gré des balades ombragées. Hop, un petit tour par le Lac Bleu (baignade et activités nautiques interdites) avant de filer à travers bois vers les ruines du château de St Germain. En famille, le sentier au fil de l’eau à Chaley offre l’agréable glouglou de la rivière d’Albarine. Les monts du Bugey sont toujours un refuge contre les canicules : une balade à moto du côté de l’Abergement et c’est tout de suite des degrés de gagnés.

Balades faciles à retrouver sur notre page randonnée

Villages de charme, entre pierre et soleil

Quoi de mieux que d’arpenter les jolies pierres dorées des villages de caractère durant l’été ? Confidentiel, niché au creux de la vallée, vigneron ou historique, chacun d’eux vaut le détour. Petit patrimoine ou grande abbaye, il y a toujours une curiosité à explorer. Pourquoi pas le très insolite aqueduc de Briord, et sa visite audio gratuite ?

La brochure de nos jolis villages est à consulter et télécharger ici

Cascade de fraîcheur et fil de l’eau

Le territoire est pourvu de plusieurs sites « les pieds dans l’eau », tous source d’aventures.

Le Rhône se décline en version bucolique, à pied le long de l’ancien chemin de halage comme à St-Vulbas, ou à vélo avec le très familial itinéraire cycliste de la Via Rhôna. Au Point Vert de Serrière-de-Briord, il se change en étang, propice à la baignade et autres activités nautiques.

voile au point vert

La descente de la rivière d’Ain en canoë est le meilleur moyen de découvrir ses berges. L’occasion de piquer une tête, au beau milieu d’une végétation sauvage et préservée (merci d’être attentifs et respectueux envers cet espace naturel protégé)

Rivière d'ain

Les rivières sauvages, telles l’Albarine ou la Pernaz, sont un paradis aquatique. Pour la tranquillité de la pêche ou les sensations fraîches du canyoning, les lits de nos rivières vous font vivre des moments vrais. Quelques cascades parachèvent le décor. Chute d’eau spectaculaire de plusieurs mètres, à Charabotte, randonnée en sous-bois à Luizet, ou bassin turquoise à Serrière, nos cascades donneront le meilleur d’elles-mêmes en mi-saison (hors juillet, août).

Ainsi passe le fil des saisons. Entre Pérouges et Bugey, paysages et activités se relaient pour vous offrir des escapades pleines de beautés, tout au long de l’année… Alors, vous venez ?